Cette page est dévolue à l'escadrille C4, unité aéronautique d'observation et de reconnaissance. Tout d'abord équipée de Deperdussin et rattachée au début du conflit à la Ve armée sous la dénomination d'escadrille D4, elle est dotée en avril 1915 de Caudron et, sous l'appellation d'escadrille C4, est affectée au 3e corps d'armée dès le 10 mai 1915 (JMO Aéronautique de la Ve armée, visionneuse p.54-56) alors que celui-ci est rattaché à la Xe armée pour participer à la Bataille d'Artois. Tout au long du conflit, des officiers du 43e RAC seront détachés dans cette escadrille en tant qu'observateurs, tel le lieutenant Raymond Oblin, du 5 mai 1915 au 1er avril 1916 (voir biographie dans l'index des noms de personnes), mais on peut également citer le sous-lieutenant Perrin (en cours de détachement à l'escadrille C4 au 1er juillet 1916 cf. JMO régimentaire) ou encore le lieutenant Jean-Louis Emile Blanchard, mort pour la France, tué au cours d’un combat aérien le 31 juillet 1918.

Album R. Verney p.004 droite

 Lieutenant Oblin, 3e groupe du 43e RAC, observateur à l'escadrille C4 (Album René Verney p. 3)

 

Deux planches de l'album (p. 17 et p. 18) sont consacrées à cette unité (voir albindenis escadrille C4). On y trouve des vues inédites des aérodromes de Fère-en-Tardenois (Aisne), cliché pris le 10 mai 1915, où  l’escadrille dispose de six Caudron G2, de Beaufort-Blavincourt (Pas-de-Calais) où elle stationne de la fin mai à début juillet, et des clichés pris à Berles-Monchel (Pas-de-Calais) en septembre. Ces localisations ne figurent pas en légende, mais sous la forme d'annotations au crayon au dos des photographies. Pour l'aérodrome de Berles-Monchel l'identification se limite à "B......." mais ne laisse aucun doute comme en attestent les recherches effectuées sur le site fréquenté par l'escadrille C4 du 9 juillet au 1er octobre 1915 (pour en savoir plus suivre ce lien).

Elles présentent plusieurs portraits pris en septembre à Berles-Monchel, où le lieutenant Oblin est associé à des Caudron G2 et G4, comme sur le portrait collectif, où il figure aux côtés du capitaine Jacques Rochette alors chef d'escadrille et du lieutenant Marcel Communeau lui-même observateur détaché du 11e RAC (voir biographies dans l'index des noms de personnes).

Album R. Verney p.018 bas gauche

Annotation manuscrite au dos du cliché : Au départ à Fère en Tardenois C4, 10 mai 1915, p.18

Album R. Verney p.018 bas droite

Annotation manuscrite au dos du cliché : Aérodrome de Blavincourt C4

[Beaufort-Blavincourt, Pas-de-Calais, fin mai début juillet 1915] (p.18)

Album R. Verney p.017 droite

Annotation manuscrite au dos du cliché : Biplan Caudron et son passagerle lieutenant Oblin sept. 1915

[Caudron G2, Berles-Monchel, Pas-de-Calais] (p. 17)

Album R. Verney p.017 gauche

Annotation manuscrite au dos du cliché : Caudron à 2 hélices Escadrille C4, sept. 1915

[Caudron G4 n°1112, Berles-Monchel, Pas-de-Calais] (p. 17)

Album R. Verney p.018 haut gauche

Escadrille C4 [Caudron G4], à l'extrème gauche lt Communeau, au centre cap Rochette accompagné à sa gauche du lt. Oblin (p. 18)

Annotation manuscrite au dos du cliché : Officiers de l'Escadrille C4, B..... sept 1915 [Caudron G4, Berles-Monchel, Pas-de-Calais]

 

Enfin, la page 18 de l'album renferme une photographie de biplan Caudron mais légendée "Biplan Farman" qui semble appartenir à la même série consacrée à l'escadrille.

Album R. Verney p.018 haut droite

Biplan Caudron [Caudron G2] (cliché légendé "Biplan Farman", non situé, non daté), Album R. Verney p. 18

Pour en terminer avec l'aéronautique, signalons la présence, page 19 de l'album, d'un cliché d'un biplan accidenté non identifié, celui d'un drachen ballon et de deux clichés de l'épave d'un Aviatik. Ces prises de vue ne sont malheureusement ni situées ni datées, mais grâce à l'inscription portée sur le fuselage de l'Aviatik (B 120) nous pouvons y reconnaître l'avion capturé le 1er avril 1915 par Jean Navarre et Jean Robert de l'escadrille MS12 (voir : Premières victoires aériennes françaises : le 43e RAC pour témoin).

 

p.019 - Aéronautique Aviatik [Aviatik B120], drachen ballon et biplan accidenté (clichés non situés, non datés), Album R. Verney p.19

 

 

 Voir également :Photographie aérienne, Neuville-Saint-Vaast septembre 1915