A. Verney

Restitution du journal de marche de René Verney

médecin aide-major au 43e RAC, 3e groupe

d'après les JMO régimentaires et illustré des clichés originaux de son album

 

 

Accompagnée du carnet de route de Robert Tronsson,

maréchal des logis au 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

 

 

 

 

III

Front d’Artois (23 mai – 25 octobre 1915)

 

-23 mai 1915 Transfert en train de Fères-en-Tardenois (Aisne) vers la région d’Arras (Somme). Les trois batteries du 3e groupe débarquement à Saint-Pol-sur-Ternoise (Somme) et se rendent à Brévillers (Somme) où le 3e groupe cantonne avec l’ensemble du régiment.

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

« Dimanche 23 mai 1915 - Atteignons notre point de débarquement Saint-Pol[-sur-Ternoise (Pas-de-Calais)] à 12h 30. Ce dernier se passe dans les meilleures conditions possibles, nous devons cependant y abandonner cette pauvre « Pistache » le voyage ayant complètement fini de l’occire. Je fais la rencontre de Mme Paunier. Nous quittons Saint-Pôl (Pas-de-Calais) à 14h 30, le cap au sud, traversons Frévent [Pas-de-Calais], Bouquemaison [Somme], le Souich [Pas-de-Calais]. Arrivons à Brévillers (Somme) à 18h 30, formons le parc, nous nous restaurons et cantonnons sous une grange où nous prenons un repos bien gagné. »

-24 mai - 14 juin Période de repos à Brévillers consacrée à l’instruction du personnel, des cadres et entraînement des chevaux. Réorganisation du service téléphonique, formation d’une équipe de signaleurs et de liaison avec l’infanterie.

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

« Lundi 24 mai 1915 - Apprenons la déclaration de guerre de l’Italie à l’Autriche-Hongrie.

Mardi 26 mai 1915 - A 21h 45 nous apercevons un dirigeable de nationalité inconnue venant du S.O. et se dirigeant vers le N.E. et semblant passer au-dessus de Saint-Pôl[-sur-Ternoise] (Pas-de-Calais]. »

-28 mai arrivée du sous-lieutenant Raguet élève de Polytechnique, le Maréchal des Logis Barrière 9e batterie blessé.

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

« Jeudi 3 juin 1915 - Pour la 1ère fois comme chef de poste, je prends la garde à la mairie de Brévillers. Le 1er et le 2ème groupes quittent Brévillers à destination d’Habarcq [Pas-de-Calais] pour participer aux affaires de Neuville-Saint-Vaast [Pas-de-Calais].

Vendredi 4 juin 1915 - Quittons notre cantonnement et occupons celui abandonné par la 3ème batterie au château de Brévillers, nous y restons jusqu’au 15 juin très agréablement reçus par les fermiers de ce domaine appartenant au général de Germigny.

Jeudi 10 juin 1915 - Apprenons la prise de Neuville-Saint-Vaast [Pas-de-Calais] par les troupes de la 5ème D.I.

Samedi 12 juin 1915 - Ma pièce part au front pour être versée dans une batterie du 23ème. »

Album R. Verney p.059 bas droite

Brévillers (Somme) [parc du château du général de Germiny]

officiers du 3e groupe du 43e RAC, mai 1915 (p.11 et 59)

de g. à d. debout lt Jacquard, Dommanget, Lavoisier, cap. Berntzwiller, Maguin, cdt Braun, cap.  Garnuchot, cap. Jobit, Delaygue, Fakler, Verney, de g. à d. assis Devinoy, Jean, Ferembach, Neyreneuf, Gosselin, Dupont, Lecoq

Album R

Brévillers (Somme), mai-juin 1915 (p. 4)

de g. à d. s/lt Fakler, s/lt Jacquard, cap. Garnuchot, Dr Verney, lt Lavoisier, lt Jean cap. Jobit

Album R. Verney p.059 bas gauche

Brévillers (Somme), mai 1915 (p. 59)

Album R. Verney p.059 haut gauche

Brévillers (Somme), mai 1915 (p. 59)

revue de chevaux par le Colonel Rougier

Album R. Verney p.060 haut droite

Brévillers (Somme), parc de la 9e batterie, mai 1915 (p. 60)

Album R. Verney p.059 haut droite

Brévillers (Somme),  parc du château, mai 1915 (p. 59)

Album R

Brévillers (Somme), mai-juin 1915 (p. 2)

Dr Verney, cheval  Boy

Album R. Verney p.060 bas gauche

Doullens (Somme), juin 1915 (p. 60)

Le corps médical à l'abreuvoir

Album R. Verney p.015 bas droite

Doullens (Somme), [hôtel de ville], obusier allemand de 105, juin 1915 ? (p.13)

[canon allemand pris à Garency par les troupes françaises le 12 mai 1915]

Album R. Verney p.015 gauche

Doullens (Somme), canons allemands de 77 devant l'Hôtel de ville, juin 1915 ? (p.13)

[canons allemands pris à Garency par les troupes françaises le 12 mai 1915]

Album R. Verney p.015 haut droite

Doullens (Somme), canon de 120 long [de Bange],  juin 1915 ? (p.13)

-15 juin départ de Brévillers via Lucheux (Somme), le soir bivouac à Fosseux (Pas-de-Calais).

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

« Mardi 15 juin 1915 - Quittons Brévillers [Somme] à 18 heures, traversons Le Souich [Pas-de-Calais], Ivergny [Pas-de-Calais], Sus-Saint-Léger [Pas-de-Calais], Sombrin [Pas-de-Calais], Barly [Pas-de-Calais], arrivons à Fosseux [Pas-de-Calais] où nous cantonnons (22h 30). Montons les tentes. »

Album R. Verney p.060 haut gauche

Départ de Brévillers (Somme), 15 juin 1915 [face au n°17 rue de Lucheux, tirage inversé cf. ci-dessous] (p. 60)

Album R. Verney p.058 bas droite

Brévillers (Somme), juin 1915 [face au n°17 rue de Lucheux] (p. 58)

Album R. Verney p.063 bas gauche

Brévillers (Somme), juin 1915 (p. 10 et 63)

Col Rougier, cap. Jobit, cdt Braun

Album R. Verney p.061 haut gauche

Abrevoirs à Lucheux (Somme),15 juin 1915 (p. 61)

Album R. Verney p.061 bas gauche

Abrevoirs à Lucheux (Somme), 15 juin 1915 (p. 61)

Album R. Verney p.060 bas centre

Château de Lucheux (Somme), 15 juin 1915 (p. 7 et 60)       

de. g à d. Verney, Dupont, Neyreneuf, Raguet, Lecoq

Album R. Verney p.060 bas droite

Château de Lucheux (Somme), 15  juin 1915 (p. 60)

-16 juin Cantonnement à Fosseux (Pas-de-Calais), remise de la Croix de guerre à deux hommes cités à l’ordre de la division en date du 24/04/1915 : le Maréchal des Logis Chauvin de la 9e batterie et le 1er Canonnier Conducteur Louis-Raoul Allain de la 7e batterie (lors de sa citation au 2e gr. du 43 gr. RAC).

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

« Mercredi 16 juin 1915 - Ordre de partir à 15 heures. La batterie est prête à 12 heures. Remise de la Croix de guerre à notre collègue Chauvin. Départ à 14h 30. Arrêt à Wanquetin (Pas-de-Calais) à 16h 30. Mouvement de troupes considérable sur toutes les routes de la région. Voyons un convoi de prisonniers boches, nous bivouaquons. Nuit très fraiche. »

Album R. Verney p.058 bas gauche

Fosseux (Pas-de-Calais), remise de la Croix de guerre à Allain, 16 juin 1915 (p. 58)

A 14h ordre de rassemblement au carrefour à l’ouest de Wanquetin (Pas-de-Calais) ou le groupe bivouaque [au croisement de la D59 et de la D68].

Album R. Verney p.061 haut droite

Wanquetin (Pas de Calais), grande halte, 16-17 juin 1915 (p.61)

Album R. Verney p.068 bas droite

Wanquetin (Pas-de-Calais), grande halte, 16-17 juin 1915 (p.68)

à droite Cdt Braun et Neyreneuf

Album R. Verney p.010 bas droite

Wanquetin (Pas-de-Calais), 16-17 juin 1915 (p.10)

de g. à d. lt Lavoisier,Neyreneuf, Raguet, Maillard rasant Ferembach, Dupont

Album R. Verney p.061 bas droite

Wanquetin (Pas-de-Calais), 16-17 juin 1915 (p.61)

-17 juin 16h départ de Wanquetin pour Mingoval (Pas-de-Calais), le groupe y cantonne le soir puis les 18 et 19 juin.

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

« Jeudi 17 juin 1915 - Quittons Wanquetin à 16 heures, arrivons à Mingoval (Pas-de-Calais) à 20 heures. Formons le bivouac dans une prairie et y passons la nuit.

Vendredi 18 juin 1915 - Changeons de cantonnement à 7 heures. Une vingtaine de blessés allemands prisonniers sont enfermés dans l’église de Mingoval toute la journée. Lamentable spectacle de l’arrivée aux ambulances de quantité de tirailleurs, zouaves, légionnaires, amenés dans des voitures de toutes sortes. Ces malheureux sont complètement démoralisés à la suite des combats sanglants qui se déroulent au nord d’Arras. »

Album R. Verney p.062 haut gauche

Mingoval (Pas-de-Calais), hôpital d'évacuation, juin 1915 [18-19 juin 1915 d'après JMO] (p. 62)

Album R. Verney p.070 bas centre

Marocains à l'ambulance [Mingoval (Pas-de-Calais), 18-19 juin 1915, d'après JMO] (p. 70)

Album R. Verney p.062 haut droite

Mingoval (Pas-de-Calais), messe, 18-19 juin 1915 (p. 62)

Album R. Verney p.062 bas gauche

Mingoval (Pas-de-Calais), manœuvres à la 7e batterie, 18-19 juin 1915 (p. 62)

Album R. Verney p.062 bas droite

 Mingoval (Pas-de-Calais), Arabes, juin 1915 [18-19 juin 1915 d'après JMO] (p. 62)

Album R. Verney p.069 gauche

Troupes marocaines, Artois, juin 1915 [Mingoval (Pas-de-Calais), face au n°11 Grande rue, 18-19 juin 1915] (p. 69)

Album R. Verney p.069 droite

Cuisine roulante, Artois, juin 1915 [Mingoval (Pas-de-Calais), face au n°11 Grande rue,18-19 juin 1915] (p. 69)

-20 juin départ de Mingoval à 7h15 pour bivouac et cantonnement à Beugin (Pas-de-Calais) jusqu’au 27 juin. Période de manœuvres et d’instruction au cantonnement.

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

« Dimanche 20 juin 1915 - Quittons Mingoval à 9 heures. Arrivons à Beugin (Pas-de-Calais) près de Houdain à 12 heures. Formons le parc dans un pré au bord d’un ruisseau, situation très agréable vu la température. Nous y séjournons jusqu’au 29. Je me distingue en ramassant ma première punition comme sous-off. Soit 8 jours, arrêts de rigueur infligés par notre sympathique chef d’escadron le commandant BRAUN. Quoiqu’affligé de cette punition, je n’en passe pas moins 9 agréables journées, nous sommes d’ailleurs très bien reçus chez une brave femme du pays qui s’efforce de son mieux pour nous être agréable. »

Album R. Verney p.065 bas gauche

Beugin (Pas-de-Calais), 21-27 juin 1915 (p. 65 et 66)

Album R. Verney p.066 haut gauche

Beugin (Pas-de-Calais), 21-27 juin 1915 (p.66)

Album R. Verney p.066 bas droite

Beugin (Pas-de-Calais), 21-27 juin 1915 (p. 66)

Album R. Verney p.066 bas gauche

Beugin (Pas-de-Calais), 21-27 juin 1915 (p. 66)

Pelfrêne

Album R. Verney p.065 haut gauche

Beugin (Pas-de-Calais), 21-27 juin 1915 (p. 65)

Neyreneuf

Album R. Verney p.065 haut droite

Beugin (Pas-de-Calais), revue au 129e RI, bataillon Maguin, [30 juin 1915 à 9h d'après le JMO régimentaire] (p. 65)

Album R. Verney p.065 bas droite

Beugin (Pas-de-Calais), revue au 129e RI, bataillon Maguin, [30 juin 1915 à 9h d'après le JMO régimentaire] (p. 65)

 

-28 juin départ de Beugin à 10h pour rejoindre Olhain commune de Fresnicourt-le-Dolmen près de Maisnil-lès-Ruitz (Pas-de-Calais) où tout le régiment est rassemblé pour y  cantonner jusqu’au 4 juillet.

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

« Mardi 29 juin 1915 - Quittons Beugin à 9 heures et allons cantonner à Olhain [Fresnicourt-le-Dolmen] (Pas-de-Calais) dans les dépendances du château féodal du village. Toujours un temps superbe, sommes à nouveau reçus d’une façon irréprochable par une dame du pays évacuée de Vimy.

Album R. Verney p.067 haut droite

Maisnil-lès-Ruitz (Pas-de-Calais), ruines du village après explosion d’un dépôt de munition, 29 juin-3 juillet 1915 (p. 67)

Album R. Verney p.067 haut gauche

Maisnil-lès-Ruitz (Pas-de-Calais), ruines du village après explosion d’un dépôt de munition, 29 juin-3 juillet 1915 (p. 67)

Album R. Verney p.067 bas gauche

Maisnil-lès-Ruitz (Pas-de-Calais), 29 juin-3 juillet 1915 (p. 67)

Neyreneuf

Album R. Verney p.067 bas droite

Maisnil-lès-Ruitz (Pas-de-Calais), ruines du village, 29 juin-3 juillet 1915 (p.67)

Album R. Verney p.068 haut droite

Fresnicourt-le-Dolmen (Pas-de-Calais), arrivée à Olhain, 29 juin-3 juillet 1915, (p. 8, 68)

Cdt Braun, lt Ferembach, jument Huitaine

Album R. Verney p.068 bas gauche

Fresnicourt-le-Dolmen (Pas-de-Calais), Château d’Olhain, 29 juin-3 juillet 1915 (p. 68)

Album R

Fresnicourt-le-Dolmen (Pas-de-Calais), 29 juin-3 juillet 1915 ? (p. 68)

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

« Vendredi 2 juillet 1915 - Participons à une revue de la division par le général Mangin sur la côte 148, N.O. de La Comté (Pas-de-Calais), pour la remise de décorations aux troupes ayant pris part aux actions de Neuville[-Saint-Vaast], Sonchez et Aix-Noulette [Pas-de-Calais]. »

Album R. Verney p.063 bas centre

Revue 5e DI par le Général Mangin [La Comté (Pas-de-Calais), 2 juillet 1915] (p. 63)

Album R. Verney p.063 centre

Revue 5e DI par le Général Mangin [La Comté (Pas-de-Calais), 2 juillet 1915] (p. 63)

Album R. Verney p.063 haut droite

Revue 5e DI par le Général Mangin [La Comté (Pas-de-Calais), 2 juillet 1915] (p. 63)

Album R. Verney p.063 bas droite

Béthune (Pas-de-Calais), Juin-juillet 1915 ? (p. 63)

Album R. Verney p.063 haut centre

Noeux-les-Mines (Pas-de-Calais), fosse n°7, 29  juin - 3 juillet 1915 ? (p. 6, 63)

de g. à d. Dr Verney, lt Dommanget, vét. Dupont, cap. Jobit

Album R. Verney p.063 haut gauche

Noeux-les-Mines (Pas-de-Calais) 29  juin-3 juillet 1915 ? (p. 6, 63)

debout 2e à g. s/lt Jacquard, à l'extrême dr. lt Fakler, Gosselin, accroupi à dr. lt Ferembach

-4 juillet départ du cantonnement d’Olhain pour Frévin-Capelle (Pas-de-Calais). Reconnaissance des positions à occuper à Neuville Saint-Vaast.

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

« Dimanche 4 juillet 1915 - Quittons Olhain [Fresnicourt-le-Dolmen (Pas-de-Calais)] à 8h 30. Traversons Gauchin-Légal, Caucourt, Mingoval, arrivons à Frévin-Capelle [Pas-de-Calais] à 13h 30 où nous cantonnons. »

Album R. Verney p.070 bas gauche

Frévin-Capelle (Pas-de-Calais), 4-6 juillet 1915 (p. 70)

Dr Verney

Album R. Verney p.070 haut gauche

Frévin-Capelle (Pas-de-Calais), 4-6 juillet 1915 (p. 70)

 

Album R. Verney p.070 droite

Cliché non légendé [troupes du 228e RI, Artois, juin-juillet 1915 ?] (p. 70)

Album R

Cavaliers marocains à l'abreuvoir, [Artois], juillet 1915 (p. 16)

-Du 4 au 7 juillet les batteries sont progressivement mises en position au sud-ouest de Neuville-Saint-Vaast. A partir du 7 juillet, cantonnement des échelons et avant-trains dans le bois d’Habarcq (Pas-de-Calais) le cheminement vers Neuville s’effectue durant tout l’été via Haut-Avesnes Mareuil et Mont-Saint-Eloi.

Album R. Verney p.076 haut

Habarcq (Pas-de-Calais), juillet 1915 (p. 76)

de g. à d. Morel, Lamotte L., lt Raguet, Neyreneuf

Album R. Verney p.076 bas

Habarcq (Pas-de-Calais), juillet 1915 (p. 76)

de g. à d. Morel, [ ?], Marie, lt Dommanget, lt Raguet, [ ?], Neyreneuf, Jacquard

Album R. Verney p.008 bas gauche

Habarcq (Pas-de-Calais) été 1915 (p. 8)

de g. à d. Dr Verney, lt Ferembach, lt Dommanget

Album R. Verney p.074 haut gauche

Habarcq (Pas-de-Calais), salle de douches, été 1915 (p. 76)

Harel

Album R. Verney p.073 gauche

Habarcq (Pas-de-Calais), cantonnement des officiers du 3e groupe, été 1915 (p. 73)

Album R. Verney p.074 droite

Habarcq (Pas-de-Calais), cantonnement de la 8e batterie, été 1915 (p. 74)

Album R. Verney p.073 droite

Habarcq (Pas-de-Calais), cuisines (p. 73)

Album R. Verney p.074 bas gauche

Habarcq (Pas-de-Calais) été 1915 (p. 74)  

de g. à d. Thorel, Deschamps, Heuzé

Album R. Verney p.075 gauche

Habarcq (Pas-de-Calais), été 1915 (p. 75)

canons de 37 mm

Album R. Verney p.075 droite

Habarcq (Pas-de-Calais), été 1915 (p. 75)

canons de 80 de montagne

Album R. Verney p.071 droite

Mont-Saint-Eloi (Pas-de-Calais) août 1915 (p.71)

Album R. Verney p.071 gauche

Mont-Saint-Eloi (Pas-de-Calais) août 1915 (p.71)

Album R. Verney p.072 droite

Mont-Saint-Eloi (Pas-de-Calais) été 1915 (p.72)

Album R. Verney p.086 haut droite

Mont-Saint-Eloi [Marœuil] (Pas-de-Calais) été 1915 (p.86)

Album R. Verney p.072 haut gauche

Abris près de Mont-Saint-Eloi (Pas-de-Calais), août 1915 (p. 72)

Album R. Verney p.072 bas gauche

Cimetière militaire près du Mont-Saint-Eloi (Pas-de-Calais), août 1915 ? (p. 72)

Album R. Verney p.086 haut gauche

Haute-Avesnes (Pas-de-Calais), cimetière, été 1915  (p. 86)

Album R. Verney p.086 bas gauche

Haute-Avesnes (Pas-de-Calais), cimetière, été 1915 (p. 86)

sépultures de Paul Joulin et de Charles Pagny

-Nuit du 4-5 juillet la 7e batterie du 43e RAC relève la 1ère batterie du 60e RAC (au sud de la route de Maroeuil à Neuville entre le chemin des pylônes et le chemin des abris).

-Nuit du 5-6 juillet la 9e batterie du 43e RAC relève la 1ère batterie du 60e RAC (1 000 m au Sud-ouest de la Targette entre le chemin d’Ecroives et la route de Marœuil à Neuville).

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

«  Lundi 5 juillet 1915 - Nous faisons nos préparatifs pour aller prendre nos positions le soir. Je fais la rencontre de M. Hamel, nous passons quelques heures ensemble. Quittons Frévin-Capelle à 21h 30.

Mardi 6 juillet 1915 - Arrivons en position à 1 heure à 300 mètres derrière les Rietz [commune de Marœuil au sud-ouest de Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais)], croisement des routes Marœuil-Neuville[-Saint-Vaast] et Arras-Béthune. Bizarre et désagréable impression au réveil de se retrouver à nouveau isolés au milieu de ces plaines ravagées et couvertes de tranchées. En plus de cela, duel d’artillerie intense et l’on est loin de se sentir en sûreté par ce vacarme indescriptible, de trajectoires suspectes. Cette situation dure jusqu’au 14 juillet. La journée du 13 est particulièrement agitée, la journée du 14 est relativement calme. »

Album R. Verney p.083 droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), La Targette, 9e batterie, juillet-octobre 1915 (p.83)

lt Dommanget, cap. Berntzwiller

i-Nuit du 6-7 juillet la 8e batterie du 43e RAC relève la 2e batterie du 60e RAC (aux côtés de la 7e batterie au sud de la route de Marœuil à Neuville entre le chemin des pylônes et le chemin des abris).

Le poste du chef d’escadron positionné à égal distance des batteries à 300m à l’ouest de la route de Marœuil à Neuville.

Le poste de secours du 3e groupe est situé avec ceux des deux autres groupes du régiment, côté sud du chemin des pylônes, au carrefour de la route de Marœuil à Neuville.

Les batteries du 1er groupe du 43e RAC  (batteries n°1, 2 et 3) : la 2e, positionnée le long du Chemin des pylônes au sud de la route de Marœuil à Neuville , la 1ere et la 3e au nord de la route de Marœuil à Neuville entre le chemin des pylônes et le chemin des abris dans le même alignement que les 7e et 8e).

Les batteries du 2e groupe du 43e RAC (batteries n°4,5 et 6) : le long du Chemin des pylônes au nord de la route de Marœuil à Neuville.

JMO 43e RAC 26N980 02 p

Positions de batteries du 43eRAC le 06/07/1915 – JMO 43e RAC Mémoire des Hommes (SHD) 26N980/2

Au fur et à mesure de leur installation les batteries font des tirs de repérage. Le 3e groupe a pour objectif normal la zone au Nord-est de Neuville-Saint-Vaast sur un front de 400m le long du chemin des moulins. Les 7e et 8e batteries prennent chacune la moitié du front, la 9e tout le front en arrière du terrain battu par les deux autres.

Album R. Verney p.088 gauche

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), positions des 7e et 8e batteries, juillet-octobre 1915 (p. 88)

Album R. Verney p.080 haut droite

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), 8e batterie, juillet-octobre 1915 (p. 80)

Album R. Verney p.090 haut droite

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), positions des 7e et 8e batteries, juillet-octobre 1915 (p. 90)

Album R. Verney p.089 haut droite

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), 8e batterie, juillet-octobre 1915 (p. 89) 

Dr Verney

Album R. Verney p.089 bas gauche

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), abri des officiers de la 7e batteriejuillet-octobre 1915 (p. 89)

de g. à d.  lt Jean, Dr Verney

Album R. Verney p.089 bas droite

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), 7e batteriejuillet-octobre 1915 (p. 89)

à g. [??], Quettier,  Dr Verney

Album R. Verney p.090 haut gauche

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), pièce de la 7e batteriejuillet-octobre 1915 (p. 90)

de g. à d. [???], Pinel, M.P . Heckmann, [ ?] Mdl Estard

Album R. Verney p.090 bas gauche

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), 7e batterie cote 84, août 1915 (p. 90)

de g. à d. [??] Heckmann, Estard

Album R. Verney p.090 bas droite

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), 8e batterie cote 184, octobre 1915 (p. 90) 

Dr Verney

Album R. Verney p.092 haut gauche

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), construction de la cagna du capitaine Garnuchot 8e batterie, juillet-octobre 1915 (p. 92)

Album R. Verney p.087 droite

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), entrée de la cagna du lt Fakler 7e batteriejuillet-octobre 1915 (p. 87)

Album R. Verney p.087 haut gauche

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), intérieur de la cagna du lt Fakler 7e batteriejuillet-octobre 1915 (p. 87)

Album R. Verney p.087 bas gauche

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais) (p. 87)

Dr Verney

-8-12 juillet l’artillerie ennemie bat la zone des trois batteries : 2 blessés à la 8e batterie par des éclats d’obus sont évacués (Hébert, Naulet) un blessé à Rietz [Heuges] 9e batterie.

-12-13 juillet pour collaborer à l’action d’un corps d’armée voisin, tirs de 18 à 20h puis de 22h30 à 23h30 à raison d’un coup par pièce toutes les 5 mn, enfin à partir de 4h et toute la journée à raison de 15 coups par heure.

-14 juillet poursuite des tirs précédents jusqu’à 2h 30. De 6h à 9h préparation d’une attaque dans le secteur de la 5e DI, tir sur les tranchées  des Saules et leurs abords 70 coups à l’heure pour les pièces des 7e et 8e batteries, 60 coups à l’heure pour les pièces de la 9e batterie. De 7h à 13h tirs sur les tranchées de 1ère ligne consommation totale 750 coups pour le groupe. De 13h à 18h30 reprise des tirs sur les tranchées de 2e ligne (Saules) à raison de 120 coups à l’heure. De 18h30 à 19h30 tir de barrage sur l’ensemble du front à raison de 9 coups par minute.

-15 juillet-3 août consommation quotidienne limitée à 60 coups par batterie. Le 15 le maître pointeur Genet blessé (8e batterie). Le 16 Paumier blessé est évacué (9e batterie).

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

« Vendredi 16 juillet 1915 - 14 heures, quelques coups fusant derrière la batterie, le 2ème canonnier servant Paumier reçoit un éclat d’obus de 105 dans la cuisse. De 16 heures à 17 heures, après avoir exécuté un tir, nous sommes violemment bombardés par une batterie de 15 qui nous arrose copieusement avec 83 marmites de qualité supérieure, nous en sommes quittes pour la peur. »

-4 août l’infanterie de la 5e DI va toute entière au repos. Modification des zones d’action, le 3e groupe a pour mission normale la zone allant du chemin de Folie à gauche, au cimetière de Neuville à droite. Le capitaine Jobit nommé chef d’escadron. Le lieutenant Delaygue prend provisoirement le commandement de la 7e batterie, remplacé à la 8e batterie par le lieutenant Raguet.

Album R. Verney p.089 haut gauche

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 89)

lt Raguet avec obus de 150 alllemand

Album R. Verney p.080 bas centre

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 88)

Dr  Verney, Houssin

Album R. Verney p.092 bas gauche

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), 8e batterie, juillet-octobre 1915 (p. 92) 

Dr Verney, lt Jean 

Album R. Verney p.086 bas droite

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 86)

Neyreneuf

-8-16 août plusieurs modifications des zones d’action.

-17-18 août action spéciale de la 8e batterie sur une barricade allemande au chemin des carrières. Le 17 tirs de 7h10 à 7h15 : 375 coups d’obus explosifs, le 18 tirs de 11h à 11h50. Action prescrite également les 19 et 20 août mais contre-ordre donné.

-21 août dans la soirée tirs de riposte à de violents bombardements ennemis sur Neuville.

-22 août reprise des tirs ennemis, riposte sur les tranchées allemandes. Vers 12h l’artillerie allemande prend les positions du 3e groupe à partie particulièrement la 8e batterie.

-23 août - 10 septembre continuation des tirs de repérage et dispositions pour emmagasiner aux batteries 2 400 coups dont 1 200 obus spéciaux. En cas d’offensive, le groupe aura à concentrer son action sur la partie droite de la zone du régiment. Tirs de représailles nombreux au cours de cette période. Deux blessés à la 9e batterie : Osmont le 25 août et Regnier le 03 septembre, décèdent des suites de leurs blessures.

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

« Mercredi 25 août 1915 - Le 2ème canonnier servant Osmont est victime d’un accident mortel dû à son imprudence, limant une fusée de 77, cette dernière lui éclate dans les mains, le mutilant affreusement. Immédiatement transporté à l’ambulance de Haute-Avesnes [Pas-de-Calais], il succombe à ses blessures dans la journée du 26 août 1915.

Vendredi 27 août 1915 - Inhumation à Haute-Avesnes de Osmont.

Lundi 6 septembre 1915 - Deuxième accident du même genre. Le servant Regnier, voulant dévisser une fusée sur un obus de 77, ce dernier lui éclate dans les mains, le mutilant aussi affreusement que son camarade Osmont. Porté immédiatement à l’ambulance, il succombe en arrivant à Marœuil.

Mardi 7 septembre 1915 - Inhumation de Regnier à [Agnez-lès-]Duisans. Je me rends à l’observatoire de la Maison-blanche [Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais)] et visite la fameuse cave mise à découvert après les attaques du labyrinthe par un projectile allemand. Cette cave creusée à 10 mètres sous le roc (37 marches) fut toujours ignorée des Allemands pendant leur occupation de ce secteur. »

Album R. Verney p.092 bas centre

Neuville-St-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais) (p. 92)

 Dr Verney

JMO 5eDI service santé 26 N 270 012 p

JMO 5eDI service santé Mémoire des Hommes (SHD) 26N270/012

Album R. Verney p.077 haut gauche

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), Chemin des pylônes,

poste de secours du 3e groupe, Juillet-octobre 1915 (p. 77)

de g. à d. Clépoint, Delamotte, Renée

Album R. Verney p.086 bas centre

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), Chemin des pylônes, poste de secours du 3e groupe, Juillet-octobre 1915 (p. 86)

Album R. Verney p.077 bas gauche

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), [Chemin des pylônes], Juillet-octobre 1915 (p. 77)

Dr Ravet [Médecin aide-major du 1/43e RAC]

Album R. Verney p.080 gauche

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), Chemin des pylônes, juillet-octobre 1915 (p. 80)

Cuisiniers de la 7e batterie

Album R. Verney p.077 droite

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), Chemin des pylônes, positions du 2e groupe, juillet-octobre 1915 (p. 77)

Album R. Verney p.078 droite

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), Chemin des pylônes, juillet-octobre 1915 (p. 78)

Album R. Verney p.078 gauche

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), Chemin des pylônes, juillet-octobre 1915  (p. 78 et 79)
Canon de 155 Filloux [canon de 155 long de Bange]

Album R. Verney p.079 droite

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), Chemin des pylônes, juillet-octobre 1915 (p. 79)

Canon de 155 Filloux [canon de 155 long de Bange]

Album R. Verney p.085 droite

 Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), Tranchée des abris, juillet-octobre 1915 (p.85)

-11-13 septembre la 9e batterie reçoit 2 canons permettant des tirs atteignant 40°. A la suite d’un tir d’efficacité sur une batterie allemande réglé avec un observateur en avion, riposte  réglée sur la 9e batterie sans dégâts (incendie maîtrisé).

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

« Lundi 13 septembre 1915 - Nous ouvrons un violent bombardement sur une batterie, notre tir exécuté, nous recevons à notre toute une bonne collection de marmites de 15 cm, 50 coups environ tombent sur la batterie et son voisinage. Les dégâts matériels sont assez importants mais il n’y a pas d’accident grave à déplorer. Le Maître-pointeur Polisset sorti de son abri pour éteindre un commencement d’incendie dans l’abri de la 2ème pièce, est plus tard et à cette occasion, l’objet d’une citation à l’ordre du régiment. »

-16-24 septembre préparation de l’attaque de la position de la Folie. Séances de préparation spéciale des 1ère lignes avec ripostes ennemies sur les batteries sans dégâts ni pertes.

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

« Mercredi 15 septembre 1915 - 14 heures, je quitte la batterie pour partir en permission. Arrivée à la gare de Tincques [Pas-de-Calais] à 23h 30. Temps brumeux et les minutes paraissent longues. Je me rencontre avec Freimuller.

Jeudi 16 septembre 1915 - Départ de Tincques à 4 heures 10 et l’on roule vers la Normandie via Abbeville [Somme], Amiens [Somme], Saint-Just-en-Chaussée [Oise], arrêt-buffet à Clermont [Oise]. 11 heures départ pour Achères [Yvelines] à 14h 21 via Creil, Beaumont[-sur-Oise (Val-d’Oise)].  Achères [Yveines] arrêt-buffet 16h 50, départ 17h 50 pour Mantes[-la-Jolie (Yvelines)]. Départ de Mantes 19h 55, arrivée à Trouville-Deauville [Calvados] 23 heures.

Séjour les 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23

Vendredi 24 septembre 1915 - Départ de Trouville [Calvados] à 15 heures 33, arrivée à Paris 19h 25. Passe la nuit à Paris.

Samedi 25 septembre 1915 - Départ de Paris nord 11h 29 via Chantilly [Oise], Creil [Oise], Saint-Just-en-Chaussée [Oise] 13h 30, arrêt-buffet, départ 16h via Amiens [Somme], Abbeville[Somme],  Etaples [Pas-de-Calais], Saint-Pôl[-sur-Ternoise (Pas-de-Calais)]. »

Album R. Verney p.085 gauche

 Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), profond val, juillet-octobre 1915 (p. 85)
 Album R. Verney p.080 bas droite 

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 80)

Bombardement du profond val

Album R. Verney p.082 haut gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), Labyrinthe, vue prise d'un créneau, juillet-octobre 1915 (p. 82)

Album R. Verney p.081bas gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), Labyrinthe, septembre 1915 (p. 81)

Album R. Verney p.082 bas gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), Maison Blanche, entrée des grottes, juillet-octobre 1915 (p. 82)

 Album R. Verney p.081bas droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), Maison Blanche, juillet-octobre 1915 (p. 81)

Album R. Verney p.081 haut droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), Maison Blanche, juillet-octobre 1915 (p. 81)

Album R. Verney p.081 haut gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), route de Béthune près du Labyrinthe, juillet-octobre 1915 (p. 81)         

Album R. Verney p.082 droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), réseau barbelé, juillet-octobre 1915 (p. 82)

Album R. Verney p.088 droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), fabricant de bagues, juillet-octobre 1915 (p. 88)

Album R. Verney p.083 haut gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), barricade de la Targette juillet 1915 (p. 83)

Album R. Verney p.083 bas gauche

 Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), La Targette, août 1915 (p. 84)

Album R. Verney p.084 gauche

 Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), la Targette, octobre 1915 (p.83)

 Album R. Verney p.084 droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), la Targette, sucrerie, octobre 1915 (p. 84)

JMO 43e RAC 3e groupe 7e batterie 26N982 08 p

JMO 53e RAC 3e groupe 7e batterie Mémoire des Hommes (SHD) 26N982/08

-25 septembre au lever du jour tirs sur les 2e et 3e lignes ennemies. De 7h à 7h45 tirs sur la 1ère ligne. De 10h25 à 11h 55 tirs d’obus spéciaux sur les lisères est et ouest du bois de la Folie. 11h55 reprise des tirs sur les 2e et 3e lignes jusqu’à 12h25 heure de l’attaque. Puis allongement du tir pour accompagner l‘avancée de l’infanterie jusqu’à 20h puis tir de barrage toute la nuit.

-26 septembre de 5h 30 à 6h 30 accentuation du tir de barrage à 3 coups par pièce par minute, puis 1 coup jusqu’à 7h30, puis série de tirs ciblés à partir de 9h25 pour accompagner les attaques de l’infanterie. Reprise des tirs de barrage à partir de 17h30, le Lieutenant Lavoisier nommé capitaine.

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

« Dimanche 26 septembre 1915 - Arrivée à Aubigny[-en-Artois (Pas-de-Calais)] à 1 heure, temps humide et brumeux, me dirige au bois d’Habarcq [Pas-de-Calais] pour rejoindre l’échelon, mais à ma grande stupéfaction, je trouve la place vide. Ayant recueilli quelques renseignements sur la situation, je retrouve échelons et avant-trains sous pression à Bray [commune du Mont-Saint-Eloi (Pas-de-Calais)], je rejoins la batterie et retrouve mes chers camarades au complet, mais bien fatigués à la suite des dures journées qui viennent de s’écouler. La vue de la cavalerie et des ravitaillements circulant sur les routes donne l’aspect d’une nouvelle guerre en rase campagne. Malheureusement, l’objectif convoité n’est pas atteint et il faut nous résoudre à rester sur nos positions. La progression n’étant pas suffisante, il faut un temps abominable, les combats à la grenade se poursuivent dans les tranchées et boyaux, aussi, l’infanterie continue-t-elle à subir des pertes cruelles. La partie est très dure et après quelques jours d’activité décroissante, le secteur reprend son attitude des jours de grand calme. Grand échec pour notre partie malgré les quantités considérables de munitions (obus asphyxiants) employés dans ce coup de main. L’infanterie du 3ème corps est très éprouvée et tout le corps est avec son chef le général Hache cité totalement à l’ordre de l’armée. Quelques jours après, j’apprends la mort de l’aspirant Hamel du 24ème régiment d’infanterie. »

-27 septembre ralentissement des tirs de barrage au petit jour. 11h réglage de nouveaux tirs précis et allongement des tirs pour accompagner l’infanterie. Dans la nuit tirs de barrage pour gêner le ravitaillement de l’ennemi 12 coups par pièce et par heure.

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

« Lundi 27 septembre 1915 - Activité réciproque des artilleries adverses, combats à la grenade. Le maître-pointeur Heugues a le bras droit fracturé par un éclat d’obus tombé sur la route à hauteur de la batterie du 34ème. »

-28 septembre réduction des tirs à 6 coups par pièce et par heure, puis augmentation à partir de 15h 30 jusqu’à 1 coup par pièce par minute de 15h45 à 16h30 pour accompagner une attaque de l’infanterie. Dans la nuit tirs de barrage à raison de 1500 coups pour l’ensemble du groupe.

-29-30 septembre et 1er octobre arrêt des progrès de l’infanterie réglages définitifs pour tirs de barrage. 1er octobre l’aspirant Lenôtre (9ème batterie) promu sous-lieutenant.

JMO 43e RAC 3e groupe 26N980 22 p

JMO 43e RAC 3e groupe Mémoire des Hommes (SHD) 26N980/22

-2 octobre 13h-15h30 tir de barrage accentué à 15h45 pour préparation d’une attaque de l’infanterie à 16h30. Riposte de l’artillerie ennemie par gaz asphyxiants gênant le service des pièces (batteries et dépôts de munition) arrêt des tirs à 17h45. Reprise des tirs de barrage au soir.

Album R. Verney p.091 gauche

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 91)

lt Raguet muni d’un appareil Draeger [à droite le lt Jean muni d'un appareil photographique]

 Album R. Verney p.091 droite

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 91)

lt Jean muni d’un appareil Draeger

 Album R. Verney p.091 centre

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), juilllet-octobre 1915 (p. 91)

à gauche le Dr Verney, à droite le lt Jean (muni d’un appareil Draeger)

Album R. Verney p.092 bas droite

Neuville-Saint-Vaast [Marœuil] (Pas-de-Calais), juilllet-octobre 1915 (p. 92)

[à droite le lt Jean (muni d’une cagoule), à gauche le Dr Verney ? (muni d'un masque)]

-3 octobre tir de barrage à partir de 13h30 en vue d’une offensive de l’infanterie. La 7e batterie sous le feu de l’ennemi sans perte. Poursuite des tirs de barrage sur les 2e lignes ennemies tout l’après-midi. La nuit tirs intermittents à raison de 21 coups par pièce et par heure en moyenne pour le groupe.

-4 - 7 octobre pluie et brume poursuite des tirs de barrage pour gêner le ravitaillement nocturne de l’ennemi. Le 7 Blin cuisinier de la 1ère section de la 7e batterie blessé.

JMO 43e RAC 3e groupe 26N980 22 p

JMO 43e RAC 3e groupe Mémoire des Hommes (SHD) 26N980

JMO 43e RAC 3e groupe 7e batterie 26N982 08 p

JMO 53e RAC 3e groupe 7e batterie Mémoire des Hommes (SHD) 26N982/08

JMO 43e RAC 3e groupe 7e batterie 26N982 08 p

JMO 53e RAC 3e groupe 7e batterie Mémoire des Hommes (SHD) 26N982/08

-8 octobre l’infanterie de la 5e DI est relevée, le 43e RAC est rattaché à l’AD24. Préparation d’une nouvelle attaque de l’infanterie.

-9 octobre brouillard intense, report de l’opération.

-10 octobre Le ciel se dégage premiers tirs à 12h15. L’ennemi cherche à atteindre les ravitaillements, et fait un mort le brigadier Richard (7e batterie) nommé Adjudant le matin est tué vers 21h. Attaque fixée au lendemain.

-11 octobre de 7h30 à 14h30 tirs de démolition des 1ères lignes. De 14h30 à 15h45 tir de 1 000 obus spéciaux. De 15h45 à 16h15 préparation de l’attaque par tirs à intensité croissante culminant à 5 coups par pièce et par minute. 16h15 allonge progressive des tirs pour accompagner l’attaque de l’infanterie. 16h 50 face aux difficultés de l’infanterie reprise des tirs de barrage qui se prolongent jusqu’à 18h.

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

« Lundi 11 octobre 1915 - Renouveau d’activité, malgré une vigoureuse préparation d’artillerie, avec un large emploi d’obus asphyxiants sur les batteries allemandes. L’infanterie chargée d’attaquer les positions adverses refuse de sortir des tranchées, un second bombardement est ouvert, mais l’infanterie du 12ème corps ne modifie pas sa façon d’agir et de ce fait, l’action est complètement ratée. Activité réciproque pendant plusieurs jours et à nouveau grand calme. »

-12-23 octobre réduction de l’activité. Tirs de repérage ennemis sur le chemin de ravitaillement (1 blessé 2e Cc Ledrappier 9e batterie mort suite à ses blessures le 15). Relève du groupe dans la nuit du 21 au 22 octobre (7e et 8e batteries) et du 22 au 23 (9e batterie).

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

« [vendredi] 15 octobre 1915 - Le canonnier conducteur Ledrappier agent de liaison d’infanterie est tué par un obus au chemin des pylônes, il est inhumé à Marœuil [Pas-de-Calais] et cité à l’ordre du régiment pour sa vaillante conduite pendant les attaques du 25 septembre et du 11 octobre.

Vendredi 22 octobre 1915 - Par un magnifique clair de lune, nous quittons la position à 20h 30, nous sommes remplacés par une batterie du 34ème (12ème corps). Ces 109 journées dans le secteur réputé de Neuville[-Saint-Vaast (Pas-de-Calais)] nous ont fourni assez de bons moments et aussi pas mal d’émotions. Nous en sortons sans pertes sensibles en écartant la mort de deux imprudents Osmont et Regnier, nous ne laissons comme tués à l’ennemi que Ledrappier et n’avons à enregistrer que 2 blessés assez grièvement : Paumier et Heugues. Néanmoins, nous acceptons le départ avec satisfaction et après avoir retraversé tranchées et boyaux, nous faisons route vers « l’arrière », traversons Marœuil [Pas-de-Calais] et stationnons à la lisière sud du bois d’Habarcq [Pas-de-Calais] de 23 heures à 3 heures. »

Album RAlbum R. Verney p.092 haut droite

 Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), Juillet-octobre 1915 (p. 92)

Album R. Verney p.093 gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 93)

Album R. Verney p.093 centre

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 93)

Album R. Verney p.093 droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 93)

Album R. Verney p.094 haut gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 94)

Album R. Verney p.094 bas gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 94)

Album R. Verney p.094 haut droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 94)

Album R. Verney p.094 bas droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 94)

Album R. Verney p.095 gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), sucrerie, juillet-octobre 1915 (p. 95)

Album R. Verney p.095 droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 95)

de g. à d. Dupont, Raguet Lavoisier

Album R. Verney p.096 gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 96)

Album R. Verney p.096 droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 96)

Album R. Verney p.097 gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 97)

Album R. Verney p.097 droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 97)

Album R. Verney p.098 gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 98)

Album R. Verney p.098 droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 98)

Album R. Verney p.099 gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 99)

Album R. Verney p.099 droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 99)

Album R. Verney p.100 gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 100)

Album R. Verney p.100 droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 100)

Album R. Verney p.101 gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 101)

Album R. Verney p.101 droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 101)

Album R. Verney p.102 gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 102)

Album R. Verney p.102 droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 102)

Album R. Verney p.103 gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 103)

Album R. Verney p.103 droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 103)

Album R. Verney p.104 haut gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 104)

de g. à d. Lecoq, Dr Verney, Lavoisier

Album R. Verney p.104 bas gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 104)

Album R. Verney p.104 haut droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 104)

Album R. Verney p.105 gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), château de Neuville-Saint-Vaast, juil.-oct. 1915 (p. 105)

Album R. Verney p.104 bas droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915 (p. 104)

Arbre camouflé avec à droite  l’arbre réel qui a été scié

 Album R. Verney p.105 droite

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915

Arbre camouflé servant d’observatoire (p. 105)

Album R. Verney p.106 gauche

Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais), juillet-octobre 1915

« La maison à pignon sur laquelle on a souvent réglé » (p. 106)

 Album R. Verney p.106 droite

Ablain-Saint-Nazaire (Pas-de-Calais), 22 octobre 1915 ? (p. 106)

-23-25 octobre les 3 groupes cantonent à Sus-Saint-Léger (Pas-de-Calais).

Carnet de route de R. Tronsson maréchal des logis, 43e RAC, 3e groupe, 9e batterie

« Samedi 23 octobre 1915 - 3 heures, départ du bois d’Habarcq, clair de lune splendide mais brouillard glacial. Nous descendons de nos montures pour nous réchauffer un peu et arrivons à Sus-Saint-Léger [Pas-de-Calais] à 6h 30. Le club des inséparables s’installe chez Madame Riche qui nous reçoit de son mieux. »

-25 octobre Embarquement du 3e groupe en chemin de fer à Saint-Pol-sur-Ternoise (Somme) entre 15h et  21h.

« Lundi 25 octobre 1915 - Sous une pluie diluvienne nous quittons Sus-Saint-Léger à 14h et nous nous dirigeons vers Saint-Pôl[-sur-Ternoise (Pas-de-Calais)]. Nous stationnons sur une place de la ville. Je vais dîner au restaurant et nous embarquons en gare à 20h 30 sur les mêmes emplacements où notre débarquement de mai s’était effectué. Tout se passe dans les meilleures conditions possibles, malgré le temps et à 23h 15 le convoi s’ébranle via Frévent [Pas-de-Calais], Abbeville [Somme], Amiens [Somme]. »

Album R. Verney p.107 haut gauche

Arras (Pas-de-Calais), hôtel de ville, été 1915 (p. 107)

Album R. Verney p.107 bas centre

Arras (Pas-de-Calais), hôtel de ville, été 1915 (p. 107)

Album R. Verney p.107 bas gauche

Arras (Pas-de-Calais), beffroi, été 1915 (p. 107)

Album R

Arras (Pas-de-Calais), beffroi, été 1915 (p. 108)

Album R. Verney p.107 bas droite

Arras (Pas-de-Calais), place de l’hôtel de ville, été 1915 (p. 107)

Album R. Verney p.107 haut droite

Arras (Pas-de-Calais), quartier de l’Hôtel de ville, été 1915 (p. 107)

Album R. Verney p.107 haut centre

Arras (Pas-de-Calais), gare, été 1915 (p. 107)

Album R

Arras (Pas-de-Calais), quartier de la gare, été 1915 (p. 108)

Album R. Verney p.108 haut centre

Arras (Pas-de-Calais), clocher [église Saint Jean-Baptiste], été 1915 (p. 108)

Album R. Verney p.108 haut gauche

Arras (Pas-de-Calais), église [ancien couvent des Ursulines], été 1915 (p. 108)

Album R. Verney p.108 droite

Carte postale p. 108

 

 voir la suite :

Introduction à la restitution du journal de marche de René Verney

IV

Front de la Somme (25 octobre 1915 – 28 mars 1916)