A. Verney

 Restitution du journal de marche de René Verney

VIII

Secteur de Saint-Quentin

(2 septembre 1917- 17 janvier 1918)

 

-2 septembre 1917 Arrivée du 3e groupe du 43e RAC en gare de Hargicourt (Aisne) en provenance de Saint-Clément (Aisne). Débarquement de la 7e batterie à 16h, 8e batterie 20h et 9e batterie 24h. Cantonnement au Quesnel (Somme).

-3-9 septembre cantonnement au Quesnel (Somme). Le groupe fournit le matériel et le personnel à un cours de tir.

Album R

Le Quesnel (Somme), le château, cours de tir, 3-9 septembre 1917,  p. 182

Album R

Le Quesnel (Somme), le château, cours de tir, 3-9 septembre 1917, p. 183

à gauche lt Boucher, à dr. lt Devinoy

Album R

Le Quesnel (Somme), le château, cours de tir, 3-9 septembre 1917, p. 182

debout de g. à dr. s/a-m Didry, lt Devinoy, lt Jacquard, s/lt Boucher, s/lt Augustin, a-m. Verney, 

s/lt de Percin, Delaygue, lt Gosselin, cne Prestat               

assis de g. à dr. : cdt Berntzwiller, s/lt Boivin-Champeaux, cne Jean      

Album R

Le Quesnel (Somme), le château, cours de tir, 3-9 septembre 1917, p. 11

de g. à dr. Didry, Tassel, Boucher, Augustin, Devinoy, Jacquard, de Percin,

Jean, Boivin-Champeaux, Delaygue, Gosselin, cdt Berntzwiller, cap. Prestat

Album R

Le Quesnel (Somme), le château, cours de tir, 3-9 septembre 1917, p. 183

De g. à dr  de Percin, Didry, Jacquard, Jean, cdt Berntzwiller, Delaygue,

Prestat, Boivin-Chapeaux, Augustin, Devinoy, Verney, Boucher, Gosselin

Album R

Le Quesnel (Somme), le château, cours de tir, 3-9 septembre 1917,p. 183

Album R

Le Quesnel (Somme), le château, 3-9 septembre 1917, Dr Verney, p. 183

 

Le Quesnel (Somme), le château, 3-9 septembre 1917, Dr Verney, p.1

-10 septembre Départ du Quesnel à 8h30, cantonement à Rouy-le-Petit (Somme)

-11 septembre départ de Rouy à 7h30 cantonnement à Bray-Saint-Christophe (Aisne) emplacement des échelons. Les reconnaissances partent de Rouy à 8h pour aller aux emplacements du III/251e près de Savy (Aisne). Le soir  1ère partie de la relève.

Album R. Verney p.191 gauche haut

Bray-Saint-Christophe (Aisne), échelons de la 9e batterie, août [?] 1917, à l'arrière plan cal. Boutron, p. 192

Album R

Bray-Saint-Christophe (Aisne) ?, s-a-m. Didry (cheval Vidame) p. 192

Album R

Bray-Saint-Christophe (Aisne), l’église p. 192

Album R

Bray-Saint-Christophe (Aisne), l’église p. 192

Album R

Savy (Aisne), l’église, septembre 1917 p. 185

Album R

Savy (Aisne), ruines de Savy (Aisne) septembre 1917 p. 185

Album R

 Etreillers (Aisne), une rue, septembre 1917, p. 185

Album R

Etreillers (Aisne), usine,  p. 185

Album R

Etreillers (Aisne), sucrerie, p. 186

-12 septembre emplacement de batteries : 7e batterie à la lisière nord-ouest du village de Savy 3173 barrages à l’ouest de Saint-Quentin de 7880 à 8385 ; 8e batterie 4878 barrages de 7974 à 7880 ; 9e batterie 4780 barrages de 8385 à 8690 ; batterie de 95 servie par le régiment et commandée par le 3e groupe. PC du groupe 3968.

 

JMO 5eDI service santé Mémoire des Hommes (SHD) 26N270

JMO 5eDI service santé Mémoire des Hommes (SHD) 26N270/019 (19/09/1917)

Album R

Savy (Aisne) PC du 3e groupe du 43e RAC, novembre 1917, p. 184

de g. à dr. cdt Berntzwiller, s/lt de Percin-Northumberland, lt Devinoy

Album R

Savy (Aisne), PC du Colonel aux carrières, septembre- novembre 1917, p. 1

de g. à dr. cdt Garnuchot, cap Lecoq, lt Fakler

Album R

Savy (Aisne), PC du Colonel aux carrières, septembre- novembre 1917, p. 184

de g. à dr. cdt Garnuchot, cap Lecoq, lt Fakler

Album R

Savy (Aisne) 7e batterie cagna des officier, p. 186

de g. à dr. lt Boucher, Dr Verney, cap Delaygue, cap. Jean     

Album R

Savy (Aisne) PC 9e batterie, p. 190

de g. à dr. Dr Verney, lt Devinoy, cap Jean, s/lt Dannaud

Album R

Savy (Aisne) après décoration du lieutenant Fages, p. 186

de g. à dr. cap Delaygue, cap. Stouff, cap. Prestat, s/lt Durand, lt Dommanget, s/lt Petitville,

col. Favereau, cdt Berntzwiller, s/lt Augustin, s.lt de Percin, lt Fages, lt Lecoq, lt-cl Eymard, s/lt Vallée.

Album R. Verney, p.002 bas droite

Savy (Aine) 1917, s.aide-major Didry (jument Bichette)

Album R

 Savy (Aisne), poste de secours du 3e groupe du 43e RAC, p. 188

- 22 septembre Après un survol de repérage par avion à 10h30 l’ennemi exécute de 11h à 16h30 un tir systématique (environ 300 coups de 150) sur la 8e batterie qui est complètement bouleversée, mais aucune perte en homme et en matériel.

Album R

Savy (Aisne), positions de la 8e batterie, après bombardement, septembre 1917, p. 187

Album R

Savy (Aisne), positions de la 8e batterie, après bombardement, septembre 1917, p. 187

Album R

Savy (Aisne), positions de la 8e batterie, après bombardement, septembre 1917, p. 188

Album R

Savy (Aisne), positions de la 8e batterie, après bombardement, septembre 1917, p. 189

-23-30 septembre travaux de déblaiement de la 8e batterie et de construction d’une nouvelle position (boyaux, plates-formes et descentes).

Album R

Savy (Aisne), 2e positions de la 8e batterie, p. 189

Album R

Savy (Aisne), boyau de communication du bois de Savy, p. 188

-7-8 octobre la 8e batterie engage la réalisation d’une brèche dans les réseaux du saillant de Rocourt en 8374.

Album R

Francilly-Selency (Ainse) Calvaire, p. 190 

Album R

Savy (Aisne), voie de 60 du bois de Savy, p. 188   

-26-29 octobre le Commandant Michel du 11e RAC vient pour relever le groupe, la 7e batterie est relevée, les 8e et 9e batteries retirées et ne sont pas remplacées. Il s’agit d’un travail préparatoire à la relève de la 5e DI retirée du front par la 158e qui s’étend à droite.

-30 octobre la 5e DI s’étend à gauche par suite du retrait de la 158e. Le 3e groupe ne changera pas d’emplacement, seule la 9e batterie reportera son barrage à gauche.

-4 novembre le sous-lieutenant Petiville nommé à l’Etat-Major comme officier de liaison. A 16h l’ennemi bombarde violemment nos lignes. Les barrages sont déclenchés à deux reprises. A 19h tout est redevenu calme.

-5 novembre 15h reprise du bombardement ennemi, nouveau barrage. Tout redevient calme à 18h.

-6 novembre tirs de représailles.

-7 novembre barrages déclenchés par fusées à 1h45, tout est calme à 2h30

-8 novembre 4h30 violent bombardement de nos lignes, contrepréparation de nos batteries. Tout redevient calme à 4h45. Installation de la 1ère pièce sur la nouvelle position de la 8e batterie.

-10 novembre action du 240 LT, les batteries coopèrent en masquant les observatoires. Réaction ennemie sur nos lignes.

-11-14 novembre rien à signaler. Le sous-lieutenant de Percin est détaché à l’AD5.

-15 novembre le PC du groupe se transporte au PC Roisel-Artillerie.

Album R

Savy (Aisne), PC Roisel devant Saint-Quentin, décembre 1917, p. 188

Album R

Savy (Aisne), PC Roisel devant Saint-Quentin, décembre 1917, p. 190

de g. à dr. s/lt Dannaud, cdt Berntzwiller, s/lt Petitteville

-16 novembre rien à signaler. L’aspirant Dannaud est promu sous-lieutenant III/43. Le commandant Berntzwiller part en permission.

-20 novembre 5h45 barrage déclenché en superposition au 2e groupe, barrage sur le « moulin disparu ». Tirs d’aveuglement sur les observatoires (accompagnement de tirsde 58 et 240 de tranchée).

-21 novembre les batteries appuient à 5h30 un coup de main sur le bois Indien. 14h-17h tirs d’aveuglement sur les observatoires ennemis (accompagnement de tirs de 240 de tranchées)

-22 novembre lieutenant Leduc affecté à la 9e batterie

-23-25 novembre tirs sur travailleurs (8e batterie)

-27 novembre le sous-lieutenant Dannaud est affecté à l’Etat-Major du groupe. 19h le groupe exécute un barrage sur le  « Moulin disparu »

-28 novembre rien à signaler

-29-30 novembre le groupe exécute le barrage Fayet puis le barrage sur le « Moulin disparu ». Le lieutenant Devinoy passe à la 6e batterie.

-1er décembre le Commandant Berntzwiller rentre de permission.

-2-31 décembre tirs divers, aucun fait saillant signalé. Du 16 au 19 décembre  le Dr René Verney est détaché à Marigny-les-Compiègnes au cours de gaz.

-1er -12 janvier exécution de quelques tirs de surprise sur des travailleurs ennemis et tirs de riposte à des tirs de harcèlement ennemis. Le 7 janvier le Lt Devinoy qui assurait le commandement de la batterie de 95 est affecté à la 9e batterie.

-13 janvier dans la nuit une section par batterie est relevée par l‘artillerie de la 6e Division britannique. Dernier jour de feu.

-14 janvier dans la nuit relève des deuxièmes sections. Le chef d’escadron  du groupe cesse d’assurer la défense du secteur à 7h

-15 janvier les commandants de batteries quittent les positions à 7h et rejoignent le groupe au cantonnement d’échelon. Départ du groupe via Quivières (Somme) pour cantonnement à Moyencourt (Somme) où le groupe demeure le 16.

Album R. Verney p.192 gauche

Quivières (Somme), l’église, janvier 1918, p. 192

-17 janvier embarquement du groupe en gare de Nesle (Somme) en direction de Chavanges  (Aube).

Album R

Canon de 155 Schneider p. 192

 

 Voir la suite :

 

Introduction à la restitution du journal de marche de René Verney

 

IX

 

Secteur de Champagne (18 janvier – 20 juin 1918)