Canalblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
René Verney un médecin normand dans la grande guerre (43e RAC, 74e et 24e RI)

V Verdun : mars - juin 1916

 

 

A. Verney

Introduction à la restitution du journal de marche de René Verney

V

Verdun (29 mars – 20 juin 1916)

 

 

L’album de la guerre européenne de R. Verney renferme 47 clichés illustrant la bataille de Verdun (p. 120-140) à laquelle prend part le 43e RAC en avril et mai 1916 en tant qu’artillerie divisionnaire de la 5e Division d’infanterie toujours placée sous les ordres du général Mangin. L’objectif est alors d’enrayer l’offensive allemande sur Verdun qui a débuté le 21 février.

En dehors d’une dizaine de clichés de Verdun et de ses faubourgs (p. 120-123, 135), la plupart des photographies sont prises au front (p. 126-134) sur les positions occupées par le 3e groupe au sud-ouest de Fleury-devant-Douaumont successivement du 4 au 25 avril (opérations de reprise du bois de la Caillette), puis du 20 au 30 mai (attaque du fort de Douaumont). Ils témoignent de l’intensité des combats marqués, au cours de ces trente jours au cours desquels le 43e RAC est engagé sur le front, par des duels d’artillerie presque incessants (consommation de 80 689 munitions pour les trois batteries) qui sont lourds pour le 3e groupe en pertes humaines (14 tués, 31 blessés dont un décédé des suites de ses blessures), en chevaux (39 tués, 27 évacués) et en matériel (48 canons démolis).

05Verdun tués et blessés

Le service de santé divisionnaire organise les évacuations des blessés et malades vers les ambulances et hôpitaux. Le fort de Souville accueille non seulement le PC de la division, mais aussi le groupe de brancardiers divisionnaires et  les postes de secours centraux des 36e, 74e RI et 274e RI. Le 7 avril, le chef du service de santé divisionnaire s’alarme sur l’hygiène déplorable qui y règne. Le 8 la désinfection commence.  Le poste de secours central du 129e est installé à la redoute de Fleury, celui du 3e groupe du 43e RAC à la poudrière de Fleury (Album p. 126).

Témoignant de l’intensité des combats ces structures maçonnées sont jugées trop exposées pour qu’on y laisse des postes de secours (cf. Rapport du Médecin chef du service de santé le la 5e DI en date du 19 avril JMO 26N270/14). La poudrière de Fleury, est ainsi abandonnée par le 3e groupe du 43e RAC qui construit un nouvel abri casematé près de l’ancienne ligne de chemin de fer reliant Fleury à Verdun (Album p. 131-133).

Le 12 avril face aux pertes subies par le groupe de brancardiers divisionnaires est sollicité un renfort de 60 brancardiers auprès de la 4e DI. Ils arrivent le 16 participant à l’évacuation de 2 500 blessés du 3 au 18 avril. Les mêmes besoins sont exprimés le 22 mai (attaque de Douaumont) débouchant sur l’arrivée de 30 brancardiers de la 35e DI. Il est ainsi procédé à l’évacuation de 700 blessés dans la nuit. L’équipe est renforcée le 23 mai par 350 territoriaux permettant l’évacuation du 19 au 29 mai de plus de 2 000 blessés.

Les services de santé déjà éprouvés en avril (20 tués ou blessés du 3 au 12 avril au sein du service divisionnaire) l’est encore en mai : 1 médecin tué et 1 aumônier blessé, 4 infirmiers tués et 20 blessés au sein groupe de brancardiers divisionnaires, 15 tués, 50 blessés et 23 disparus au sein des services régimentaires de la divison. Le service de santé du 43e RAC est lui-même fortement touché. Le 21 mai, le poste de secours du 1er groupe s’effondre sous un obus, tuant le médecin Aide-major Paul Ravet et 5 brancardiers alors que parmi les 15 blessés recensés au sein du 3e groupe en mai, on dénombre 3 membres du service de santé (1 brigadier infirmier, 1 infirmier et 1 brancardier).

Au cœur des combats, les niveaux d’indisposition parviennent à des niveaux encore jamais atteints (176 journées par mois en moyenne). Il doit être signalé que les synthèses mensuelles du service de santé divisionnaires sont alors en très fort décalage avec les résultats fournis par les états journaliers sur lesquels nous nous basons ici.

05Verdun indisposés et évacués

Les conditions d’hygiène précaires et la promiscuité favorisent en effet la propagation des maladies contagieuses particulièrement en avril où le chiffre dépasse étrangement le nombre d’indisposés recensés (198 cas, contre 29 en mai et 24 en juin), mais une nouvelle fois au sein du 3e groupe du 43e RAC, les cas épidémiques sont écartés.

Ce sont les troubles des voies digestives et intestinales qui constituent les maladies contagieuses ordinaires les plus nombreuses (62% des cas enregistrés), les affections respiratoires et courbatures fébriles ne représentant que 35% des indispositions. Le 1er juin un modèle de latrines planchéiées et obturées ainsi qu’un modèle de four à incinérer est envoyé à chaque unité (période de relève définitive du groupe qui cantonne jusqu’au 20 juin au Bouchon-sur-Saulx (Meuse).

05Verdun maladies

Paradoxalement aucun cliché ne témoigne des périodes de repos intermédiaires du 3e groupe à Lempire du 27 avril au 2 mai, puis au Bouchon-sur-Saulx du 4 au 15 mai, ni de celle suivant la dernière relève qui mène le 3e groupe en cantonnement de nouveau au Bouchon-sur-Saulx (2- 20 juin) et ce, en dehors d’une vue de l’abbaye de Jovillers à Stainville (p. 135).

Par ordre n°18 en date 8 juinle médecin Aide major de 1ère classe René VERNEY est cité à l’ordre du régiment pour son action :

« Médecin ayant au plus haut degré l’esprit du devoir. Pendant les périodes du 4 au 26 avril et du 19 au 30 mai 1916, a soigné avec un inlassable dévouement les nombreux blessés du groupe,  n’hésitant pas à quitter son poste de secours pour aller les chercher sous le feu aux endroits où ils étaient tombés. »

Signé Lieutenant-Colonel Dumesnil, Commandant du 43e Régiment d’artillerie.

 

voir la suite :

Le Journal de marche illustré HD

Cartographie et relevé des pertes du 3e groupe du 43e RAC

 

 

Visiteurs
Depuis la création 120 319
LIENS ESSENTIELS


Les JMO régimentaires
Mémoire des hommes (SDH)



Morts pour la France
Mémoire des hommes (SDH)


Le 43e RAC
Historique régimentaire




Le 74e RI
Bleu horizon le site du 74e  RI
et

Historique régimentaire


Le 24e RI
Historique régimentaire



Le 129e RI
Histoire des régiments havrais
et
Historique régimentaire



Le 36e RI
Le 36e RI des normands dans la Grande Guerre
et

Historique régimentaire



Le 39e RI
Historique régimentaire



Le 274e RI
Historique régimentaire




Le 5e RI
Historique régimentaire




Le 11e RAC
Historique régimentaire



Le 22e RAC
Historique régimentaire




Escadrille C4
albindenis



La Petite revue bas-normande
durant la guerre



Les Albums Valois
50 000 clichés de la Section phtographique de l'armée (SPA)
accessibles en ligne



Cartographie 1914-1918
Le front ouest de la première guerre mondiale
au jour le jour



MemorialGenWeb
bases de données :  monuments commémoratifs ;
hommes morts par fait de guerre ; sépultures de guerre



Tableau d'honneur de la guerre 1914-1918
planches parues dans le journal l'Illustration


Index alphabétique des héros

Accès aux planches

 


Répertoire des sites web sur la Grande guerre

Guerre 14-18.fr

 

 

Actualités & ressources sur la Grande guerre

CRID 14-18

 

 

 

Verney grandeguerre

Verney grandeguerre


Verney grandeguerre

Verney grandeguerre