A. Verney

Restitution du journal de marche de René Verney

VII

Le Chemin des Dames (28 mars – 1er septembre 1917)

 

-28 mars Débarquement à Mézy-Moulins (Aisne) en provenance de Saint-Clément : 7e batterie à 13h, 8e batterie à 17h15, 9e batterie à 23h55. 7e batterie et Etat-major cantonnement à Mézy-Moulins, 8e et 9e batteries à Varennes (commune de Courtemont-Varennes, Aisne).

-29 mars Le 43e RAC est mis à disposition du groupement d’artillerie du 6e corps d’armée (GAC6). Commandement placé sous les ordres du Colonel Dumesnil qui dispose au total de 20 groupes de 75) : 1er groupe partie sud de la croupe de Madagascar, 2e groupe Les Boves champignonnière de Chassemy, 3e groupe (mis à disposition de l'AD166) région nord et Nord-est de Brenelle en remplacement  du 4e groupe du 46e RAC. Le Lieutenant Devinoy 1 sous-officier et 7 hommes par batterie partent en auto aux nouvelles positions.

-30 mars repos dans les cantonnements à Mézy-Moulin et Varennes.

-31 mars Cantonnement à Sergy (Aisne)

-1er avril Cantonnement à Nampteuil-sous-Muret (Aisne). L’Etat-major du 3e groupe (Chef d’escadron et Lieutenant Gosselin) à Chacrise (Aisne) avec l’Etat-Major du GAC.

-2 avril Les officiers partent en reconnaissance à 6h en auto. Le groupe sous le commandement du Lieutenant Lecoq quitte Nampteuil-sous-Muret à 11h et va bivouaquer de 14 à 17h dans un ravin au Sud de Cerseuil (Aisne). 17h le groupe se rend aux positions qu’il occupe au Nord Nord-Ouest Brenelle (Aisne) (emplacements 78, 83 et 87) à 21h. Le Maître-pointeur Guédon est blessé à la tête en travaillant aux positions. Les échelons et avant-trains vont bivouaquer dans le bois de la Ferme du Parc à Braine (Aisne).

Album R

Braine (Aisne), avril 1917, p. 150

Album R

La Vesle à Braine (Aisne), avril 1917, p. 150

Le 3e groupe du 43e RAC relève le 4e groupe du 46e RAC (AC 6). Le Commandant de groupe a son poste de commandement aux Champignonnières. 7e batterie relève la 12e batterie du 46e d’artillerie prise de position à l’emplacement C83bis lourd vers 20h à 1 300m au NNO de Brenelle (Aisne), 8e batterie emplacement C87 et 9e batterie emplacement C78.  Dans la nuit du 2 au 3 les 7e et 9e batteries tirent 100 coups sur les routes de Vailly (Vailly-sur-Aisne)-Aizy (Aizy-Jouy) et Celles (Celles-sur-Aisne)-Volvreux (commune d’Aizy-Jouy, Aisne).

Album R

Brenelle (Aisne), avril 1917. Positions de la 7e batterie p. 151

Album R

Brenelle (Aisne), cabane des offciers de la 7e batterie, avril 1917, p. 151

de g. à dr. Le Cars, Durand, Lecoq, Verney

Album R

Brenelle (Aisne), cabane des offciers de la 7e batterie, avril 1917, p. 152

Hamel

Album R

Brenelle (Aisne), PC du 3e groupe du 43e RAC, avril 1917, p. 152

Album R

Brenelle (Aisne), PC du 3e groupe du 43e RAC, avril 1917, p. 153

Album R

Brenelle (Aisne), écuries près du PC du 3e groupe du 43e RAC, avril 1917, p. 151

Josette et Hamel

 Album R

Brenelle (Aisne), écuries près du PC du 3e groupe du 43e RAC, avril 1917, p. 153

-4 avril Le Capitaine Jean et le sous-lieutenant Ferembach rentrent.

-5 avril réparation des refuges. Prises d’observatoires aux alentours de la ferme des Boves (Presles-et-Boves, Aisne). Les échelons et les TR quittent leurs positions et viennent dans le bois Chandrolles.

-6-7 avril Début des tirs de destruction. Le groupe reçoit l’ordre d’avoir 4 jours de feu de 300 coups par pièce sur la position et 1 jour de feu à l’échelon.

-8 avril Brume épaisse.

-9 avril-10 avril Tirs de destruction. Outre les tirs sur route, le groupe a pour mission d’entretenir des destructions d’artillerie lourde dans la région de Vailly-sur-Aisne, tranchée de Brousse et particulièrement zone Chavonne Essenlis et Cour-Soupir.

Album R

Obusier de 380 [Mortier de 370 Filloux] dans le ravin de Chassemy, avril 1917, p.152

Album R

Obusier de 270, p. 153

[Mortier de 293 mm Schneider, pièce d'artillerie lourde à grande portée (A.L.G.P.),

61e batterie du 25e groupe du 3e R.A.P. (21e batterie du 37e RAL), Chassemy (Aisne) bois du fer à cheval, avril 1917]

 

-11 avril mêmes tirs. Ordre d’opérations pour le jour J envoyé aux batteries.

-12-14 avril réparations à plusieurs pièces des 7e et 8e batteries. Le groupe se borne à entretenir les démolitions. Le 14 Maître-Pointeur Gaston Dumontier 9e batterie grièvement blessé, il décède le 15.

-15 avril continuation des tirs d’entretien des destructions. Le groupe prend le barrage entre l’embouchure de la Vesle et Chavonne. L’échelon revient prendre sa position à la Ferme du Parc à Braine (Aisne).

 

JMO 43e RAC 3e groupe 26N980 23 pJMO 43e RAC 3e groupe SHD 26 N 980/23

 

 

-16 avril Jour J 6h. : ordre d’opération :

            -7e batterie chargée d’accompagner la marche d’un détachement spécial nettoyeur de tranchées qui agit parallèlement à l’Aisne en direction de Vailly-sur-Asine.

            -8e et 9e batteries accompagnent l’infanterie de gauche.

Succession de tirs suivant les circonstances jusqu’à 5 coups par pièce et par minute, puis barrage de nuit.

JMO 43e RAC 3e groupe 26N980 23 p

JMO 43e RAC 3e groupe Mémoire des Hommes (SHD) 26N98023 (visionneuse p.15)

-17-18 avril poursuite des tirs suivant la progression de l’infanterie. Le 17, le brigadier Descroix (7e batterie) blessé.

-20 avril le groupe est en barrage à partir de 19h surveillance du ravin Jouy-Vauxcelles (entre Vailly-sur-Aisne et Aizy-Jouy).

-21 avril pas de tir. Même barrage.

-22 avril Le groupe a pour mission le barrage du ravin de Jouy au nord du Mont des Roches jusqu’au nord de la Ferme d’Hameret. Pas de tir.

-23 avril Le chef d’escadron reconnait des positions au sud de l’Aisne dans la zone du château de Bois Morin et Saint-Audebert (commune de Presle-et-Boves, Aisne), puis au Nord à Vailly-sur-Aisne sur la croupe de la Fosse-Marguet et enfin le soir aux Grands Riez.

Album R

 Vailly-sur-Aisne (Aisne), passerelle sur l’Aisne et usine électrique, avril 1917, p.154

Album R

 Vailly-sur-Aisne (Aisne), râperie de Vailly, avril 1917, p.154

Album R

 Vailly-sur-Aisne (Aisne), avril 1917, p.155

Album R

Vailly sur-Aisne (Aisne), la gare, avril 1917, p.154

Album R

Vailly-sur-Aisne (Aisne), Saint-Précord, avril 1917, p.155

Album R

Vailly-sur-Aisne (Aisne), Kommandantur, avril 1917, p. 155

Album R

Vailly-sur-Aisne (Aisne), cimetière allemand sur la place publique de Vailly, avril 1917, p.155

-24 avril Les batteries reconnaissent les positions et remplacent le 3e groupe du 234(166e DI, 6e CA) 20h, mais le soir, arrive l’ordre d’occuper des positions au Nord du château de Vauxcelles (commune d’Aizy-Jouy, Aisne). Les pièces sont en place à 1h, l’échelon reste dans le Bois Morin (commune de Presle-et-Boves, Aisne). Le sous-lieutenant Jean Boivin-Champeaux du 6e Dragons venant de Fontainebleau est affecté à la 9e batterie.

Album R

Aizy-Jouy (Aisne), ravin au nord du château de Vauxcelles, positions des batteries, avril-mai 1917, p. 160

Album R

Vue sur Aizy-Jouy (Aisne), avril-mai 1917, p. 158

Album R

Vue sur Aizy-Jouy (Aisne), avril-mai 1917, p. 159

Album R

Vue sur Aizy-Jouy (Aisne), avril-mai 1917, p. 159

-25 avril Les batteries aménagent leurs positions. Le PC du chef d’escadron est établi à la carrière du Sourd à 800m au NE des batteries.

Album R

Aizy-Jouy (Aisne), Grottes du Sourd (au N. de Vailly), PC du 3e groupe du 43e RAC, 25 avril - 8 mai 1917, p. 158

de g. à dr Lt Devinoy, Cdt Berntzwiller, Lt Raguet, Lt Gosselin

Album R

Aizy-Jouy (Aisne), Grottes du Sourd (au N. de Vailly), 2e PC du 3e groupe du 43e RAC, 25 avril - 8 mai 1917, p. 161

Album R

Aizy-Jouy (Aisne), Grottes du Sourd (au N. de Vailly), 3e PC du 3e groupe du 43e RAC, 25 avril - 8 mai 1917, p. 161

Album R

Aizy-Jouy (Aisne), Grottes du Sourd (au N.de Vailly),  cuisines, 25 avril - 8 mai 1917, p. 160

Album R

Aizy-Jouy (Aisne), Grottes du Sourd (au N. de Vailly), 25 avril - 8 mai 1917,p. 162

de g. à dr. cap. Jean, lt Devinoy, cdt Berntzwiller, lt Gosselin

Album R

Aizy-Jouy (Aisne), Grottes du Sourd (au N. de Vailly), 25 avril - 8 mai 1917, p. 162

de g. à dr. Lt Gosselin, Lt. Devinoy, Capt Jean

Album R

Aizy-Jouy (Aisne), grottes du Sourd (au N. de Vailly), 25 avril - 8 mai 1917, p. 162

grottes détruites par les boches dans leur retraite

Album R

Aizy-Jouy (Aisne), ravin au nord du Château de Vauxcelles (au nord de Vailly-sur-Aisne),

construction de la cagna des officiers de la 7e batterie, avril-mai 1917, p. 156               

en b.à g. Beaumont, assis à de g. à dr s.lt Durand, Cap. Delaygue

Album R

Aizy-Jouy (Aisne), ravin au nord du Château de Vauxcelles (au nord de Vailly-sur-Aisne), 7e batterie au Nord de Vailly p. 156

Album R

Aizy-Jouy (Aisne), ravin au nord du Château de Vauxcelles (au nord de Vailly-sur-Aisne), pièce de la 7e batterie, p. 157 

à g. cap Delaygue, s/lt Gosselin, dans le groupe de droite, au centre, Goudou             

Album R

Aizy-Jouy (Aisne), ravin au nord du Château de Vauxcelles (au nord de Vailly-sur-Aisne), déjeuner à la 7e batterie,  p. 157

à g. cap Delaygue, à dr. s/lt Durand 

-26 avril Le groupe n’a pas de mission de barrage. Sa zone d’action s’étend de la ferme du Panthéon à la ferme Royère. Les échelon traversent l’Aisne et viennent occuper un emplacement à l’est du Moulin-Saint-Pierre à Vailly-sur-Asine (Aisne).

-27 avril, le Général Cabanel Commandant la 166e DI (6e CA) vient au PC du chef d’escadron et se rend à l’observatoire. Le groupe en construit 2 : le premier vues de la Tranchée du Blocus jusqu’à la Tranchée du Casse-tête ; le second vues du fort de la Malmaison jusqu’à la Tranchée de [Soutari]. Les échelons retournent à Bois Morin, le TR à la Ferme du Parc à Braine (Aisne).

Album R

Aizy-Jouy (Aisne), avril-mai 1917, p. 160

 Framery et Puset regardant le départ de l’infanterie à l’offensive du 29 mai (sic)

Album R

Aizy-Jouy (Aisne), avril-mai 1917, p. 163

à g. Framery, à dr. Hamel

-28 avril tirs de surprise, les batteries sont approvisionnées à trois jours de feu.

-29 avril 8e batterie réglée sur les Bovettes ; 9e batterie réglée sur Ferme de la Royère. Tirs de nuit.

-30 avril réglages et tirs de harcèlement de nuit. La 8e batterie doit détruire le boyau de la cocarde, la 9e le boyau du Vertige.

-1er -3 mai Tirs de destruction sur les objectifs. Tirs de nuit d’interdiction sur les pistes et routes, la 7e batterie doit entretenir la nuit les destructions de l’artillerie lourde.

-4 mai Arrivée du sous-lieutenant Augustin de l’Ecole de Fontainebleau, affecté à la 8e batterie en remplacement du sous-lieutenant Raguet affecté à l’Etat-Major du groupe. Dans la matinée tir sur les mitrailleuses des 1ères et 2èmes lignes ennemies zones du Panthéon et du boyau du vertige. Poursuite des tirs de destruction boyau  du vertige et de la cocarde. Tirs de nuit sur les pistes, boyaux dans la zone du groupe.

-5 mai Depuis 5h jusqu’à 9h tirs sur les premières lignes et nids de mitrailleuses puis tirs de barrage. 10h10 allongement du tir à la demande de l’infanterie, puis tir de barrage à partir de 14h30. Tirs de nuit sur routes et pistes aux environs de Pargny-Filain (Aisne). Arrivée du Sous-lieutenant Boucher affecté à l’Etat-Major du groupe.

JMO 43e RAC 3e groupe 26N980 23 p

JMO 43e RAC  3e groupe Mémoire des Hommes (SHD) 26N980/23 (visionneuse p.10)

-6-8 mai Divers tirs de barrage. Durant cette période le groupe a tiré 19 978 munitions. Sous-lieutenant Gosselin nommé Lieutenant à titre définitif à compter du 1er juin. Le 7 mai le Maitre-pointeur Lepeintre (9e batterie) blessé est évacué.

-9 mai Le groupe est rendu à la 5e DI et quitte sa position à 4h. Cantonnement à Braine (Aise).

Album R

Aizy-Jouy (Aisne), emplacement de 77 allemand, avril-mai 1917, p. 159

-10 mai Départ de Braine à 5h. Cantonnement à Coulonges-Cohan (Aisne).

-13 mai Le groupe quitte Coulonges à 7h 30. Cantonnement à Vincelles (commune de Verneuil, Marne).

-14 mai Le groupe quitte Vincelles à 4h. Cantonnements à Violaines et Fransauges (8e batterie) (7e batterie et Etat-Major), commune de Verdon (Marne) et à Romandie (9e batterie), commune de Baulne-en-Brie (Aisne).

-15-24 mai Le groupe est au repos et cantonne à Rozoy-Bellevalle (Aisne). Nombreux départs en permission. L’Etat-major cantonne au château de Rozoy-Bellevalle, la 7e batterie au hameaux de Fort de la Ville, La Croix blanche et au Chef de la Ville ; La 8e batterie aux hameaux de Grand Bellevalle, Petit Bellevalle, Les Savarts et Les Maisons Maquet.

Album R

Rozoy-Bellevalle (Aisne), le château propriété du comte de La Vaulx, 15-24 mai 1917,  p. 164 

Album R

Rozoy-Bellevalle (Aisne), le château propriété du comte de La Vaulx, salle à manger du groupe, 15-24 mai 1917, p. 165

 

Album R

Rozoy-Bellevalle (Aisne), le château propriété du comte de La Vaulx, Le parc, 15-24 mai 1917, p. 164                  

Album R

Rozoy-Bellevalle (Aisne), le château propriété du comte de La Vaulx, 15-24 mai 1917, p. 164 

de g. à dr. lt Boucher,  méd.aux. Le Cars, vét.Tassel p. 164

La 9e batterie cantonne à Mon-Cel-Enger (Aisne) hameaux Les Dodiers et Court Taillis. Le Train régimentaire à Rozoy-Bellevalle hameau des Maisons Maquet.

-27 mai Départ de Rozoy-Bellevalle à 4h. Cantonnement à 1km500 du village de Bussiares (Aisne).

-28 mai Le groupe quitte Bussiares à 4h30. Bivouac à Oulchy-le-Château de 16h à 20h. Dans la nuit arrivée à Chassemy (Aisne). Emplacement des échelons dans le bois à l’ouest de Chassemy au  nord de la route de Ciry-Salsogne.

Album R

Bois de Chassemy (Aisne) 28 mai-6 juin 1917 p. 166

de g. à dr. lt Raguet, cdt Berntzwiller, lt Devinoy, méd.-aux. Le Cars, cap. Delaygue, lt Lecoq, Tassel, s/lt Boucher

Album R

Bois de Chassemy (Aisne), Cuisines, 28 mai-6 juin 1917, p. 166

de g. à dr. Framery, Petit, s/lt de Percin, vét. Tassel

-29 mai reconnaissance des positions sur la hauteur située au Nord de Rouge Maison à la limite des communes de Vailly-sur-Aisne, d’Aizy-Jouy et d’Ostel (Aisne) :

            -PC du groupe tranchée de Bertan 5908

            -7e batterie boyau vers Maison rouge 6007

            -8e batterie tranchée d’Andrinople 6108

            -9e batterie tranchée d’Andrinople 6308

-30 mai-5 juin organisation et travaux sur les positions. 2 pièces par batteries seulement sont mises en position les 3-4 juin.

-6 juin Le groupe relevé par le 3e groupe du 12e RA est rassemblé aux échelons dans le bois de Chassemy (Aisne).

-7 juin le commandant Berntzwiller, le s/lt Devinoy et les capitaines partent en reconnaissance dans la région du château de Soupir (Aisne) le groupe relève les batteries du 3e groupe du 260e d’artillerie. Le soir départ d’une section par batterie. 7e batterie 1187, 8e batterie 1286, 9e batterie 0490. Zone de barrage de 2921 à 3521.

Album R

Soupir (Aisne), le Château, juin 1917 p. 168

Album R

Soupir (Aisne), Entrée du parc, juin 1917 p. 169

Album R

Soupir (Aisne), l’église, juin 1917 p. 169

Album R

Cimetière près de Soupir (Aisne), juin 1917 p. 170

-8 juin Les échelons et le reste des batteries quittent les bois de Chassemy à 15h et arrivent au bois des genettes au SE du Viel-Arcy (Aisne) à 18h. Les 2e sections des batteries sont en position à 21h à la Chapelle Saint-Pierre au NE du Parc de Soupir (Sud-est du bois des gouttes d’or).  Une pièce éclate à la 8e batterie pendant des tirs d’accrochage, trois blessés évacués : Maréchal des Logis Emile Joseph Devouassoud, Maître pointeur Maurice Carville, 2e CS Joseph Antoine ; Le 2e CS Martin Raoul légèrement atteint.

Album R

Soupir (Aisne), 9e batterie du 43e RAC, juin 1917, p. 171

Album R

Soupir (Aisne), 7e et 8e batteries du 43e RAC, juin 1917 p. 175

         Vue sur le canal de l’Aisne, Moussy-Verneuil et Madagascar à  Bourg-et-Comin (Aisne)

Album R

Soupir (Aisne), bois des gouttes d’or, PC 7e batterie, juin 1917, p. 173

Album R

Soupir (Aisne), poste de secours du 3e gr. du 43e RAC, juin 1917, p. 175

Album R

Soupir (Aisne), brancardiers du 3e gr. du 43e RAC, juin 1917

à g. Sarrazin, Dallemagne, à dr. Corrigeux, Barbaray p. 175

Album R

Vue sur Moussy-Verneuil, Madagascar à  Bourg-et-Comin (Aisne) et le canal de l’Aisne, juin 1917, p. 172

Album R

 Vue sur Soupir (Aisne) et la rive sud de l’Aisne, juin 1917 p. 168

-9 juin construction d’un observatoire en 0891 (côte du bois des Gouttes d’or), avec vues sur le Chemin des Dames de 1024 à 3824.

Album R

 Soupir (Aisne), Bois des Gouttes d’or, vue sur Braye-en-Laonnois (Aisne) et le Chemin des Dames, juin 1917, p. 173

Album R

Soupir (Aisne), Bois des Gouttes d’or, juin 1917, p. 177

De g. à dr. lt Devinoy, cap. Prestat, cap. Lebreton, cdt Berntzwiller, cap. Jean, lt Jacquard, lt Raguet , lt Gosselin, s/lt Boucher, s/lt Augustin ; assis de g. à dr. vét. Tassel, s/lt Durand, lt Lecoq

Album R

Soupir (Aisne), Bois des Gouttes d’or, juin 1917, p.174

cap. Jean et Maillard

11-20 juin tirs de concentrations de surprise et de barrage sur la région comprise entre la  ferme de Malval et Courtecon.

-21-30 juin tirs de concentrations, de surprise et de barrage, tir d’aveuglement des observatoires ennemis.

-1er-14 juillet tirs de barrage et de harcèlement sur les tranchées premières lignes ennemies la ferme de Malval et les ponts sur l’Ailette.

Album R

Soupir (Aisne), Bois des Gouttes d’or et premières lignes, juin-juillet 1917 p. 177

Album R. Verney p.170 droite

Soupir (Aisne), premières lignes, juin-juillet 1917, p.170

Album R

 Soupir (Aisne), premières lignes, juin-juillet 1917 p.171

Album R

Soupir (Aisne), premières lignes, juin-juillet 1917, p.172

Album R

Soupir (Aisne), bois des gouttes d’or, premières lignes, juin-juillet 1917, p.176

Album R

Soupir (Aisne), bois des gouttes d’or, p. 176

-15 juillet poursuite des tirs,  le trompette Pizy 9e batterie est tué.

-16 juillet poursuite des tirs le trompette Jacquel 7e batterie est blessé.

 -17-19 poursuite des tirs. Le 18 le 2e Cs Allain (7e batterie) est blessé.

-20 juillet relève assurée en deux soirées par le 2e groupe du 211e. Le groupe se rassemble au bois des genettes au SE du Viel-Arcy (Aisne).

Album R

Pont-Arcy (Aisne), pont détruit, juin-juillet 1917, p. 177

Album R

Pont-Arcy (Aisne), passerelle sur l’Aisne, juin-juillet 1917, p. 176

Album R

Vieil-Arcy (Aisne), église, juin-juillet 1917, p. 176

-21 juillet Le groupe quitte les échelons à 21h. Itinéraire Longueval, Fimes, Saint-Gilles, Dravegny, Cohan, Coulonges-Cohan, Nesles, Fères-en-Tardenois, Bruyères-sur-Fère.

-22 juillet cantonnement à Bruyère-sur-Fère (Aisne), 7e et Etat-Major au hameau de Trugny, 8e batterie Bruyères.

-23 juillet le groupe quitte le cantonnement à 6h 30 itinéraire Nanteuil-Notre-Dame, Armantières-sur-Ourq, La Croix-sur-Ourq, Grisolles, cantonnement à Bonnesvalyn (Aisne).

-24 juillet-3 août cantonnement à Bonnesvalyn. Période de permissions. Le 29 juillet le 1CS Maurice Lucien Steinmann (Tel. 8e batterie) est tué dans une rixe d’un coup de couteau au coeur par le Maître-pointeur Lucien Alexandre Mary (Tel. 8e batterie), lui-même mort pour la France le 28/08/1917). Steinmann est inhumé le lendemain à Bonnesvalyn en présence du Lieutenant-colonel Eymard. Le 1er août Revue de chevaux par le Lieutenant-colonel Eymard à Bonnesvalyn. Le 2 août remise de décorations au château d’Epaux-Bézu (Aisne). Le Capitaine Prestat chevalier de la légion d’honneur, l’adjudant chef Blanc reçoit la médaille militaire. Le 3 août 13h30 conférence du Général Pétain à Fères-en-Tardenois.

JMO 5e DI Mémoire des Hommes (SHD) 26N268

JMO 5e DI Mémoire des Hommes (SHD) 26N268/10 (1er août 1917)

Album R

Chézy-sur-Marne (Aisne), 24 juillet-4 août 1917, p. 178

Album R

Chézy-sur-Marne (Aisne), 24 juillet-4 août 1917, p. 178     

1er plan à g. cne Jean, à dr. de dos cne Stouff

-4 août départ de Bonnesvalyn (Aisne) entre 8h30 et 12h 50 itinéraire Rocourt-Saint-Martin, Coincy, Fères-en-Tardenois, Loupeigne, Lhuys, cantonnement à Tannières (Aisne). L’aspirant Petitteville affecté à la 7e batterie.

-5 août départ de Tannières à 7h30 itinéraire Mont-Notre-Dame, Saint-Thibaut, Bazoches, cantonnement à Paars (Aisne).

Album R

Paars (Aisne), 6-9 août 1917, p.179

de g. à dr. Gosselin, Boucher, Tassel, Le Cars, Ferembach, Fages, Boivin-Champeaux

-6-9 août cantonnement à Paars. Sous-lieutenants Jacquard et Devinoy nommés Lieutenants à titre définitif en date du 1er août.

-9-10 août Le groupe relève section par section le 3e groupe du 22e (AD6) dans le secteur Parignan  à Jumigny (Aisne) (7e  et 8e batteries à 500m au sud de Jumigny emplacements 8775 et 8780, 9e batterie à 400m au nord de Moulin emplacement 6597) PC au nord de Jumigny emplacement 8787. Echelons et avant-trains à Serval (Aisne).

Album R

Jumigny (Aisne), PC du Cdt Berntzwiller, 9-31 août 1917, p. 181

à g. Dr Verney

Album R

Jumigny (Aisne),  abri des officiers de la 8e batterie, p. 180

à g. Boivin-Champeaux, à dr. Jacquard

-11-14 août tirs de harcèlement, d’interdiction et de barrage au sud-ouest d’Ailles (Aisne)

-15 août tirs de harcèlement, barrage et de diversion en soutien à l’attaque menée par la 161e DI à gauche de la 5e.

-16-30 août tirs de barrage et de harcèlement. Le 18 août 2e Cs Paisant (8e batterie) blessé, le 20 août le 2e Cs Vautier (8e batterie) blessé.

-30 août-1er septembre relève du groupe par les 23e batteries du 205e section par section. Le 31 août tirs ennemis violents sur Jumigny en fin de matinée, le Maître pointeur Emmanuel Naulet (8e batterie) est tué et inhumé le lendemain dans le cimetière municipal de Serval, 4 blessés légers à la 7e batterie 2e Cs Sagot et Lemetteil, le brigadier-brancardier Vautier et le brancardier Beaumont. 19h bombardement ennemi toxique. Pour son action le 31 août 1917, le Médecin Aide-Major de 1ère classe René Verney est cité à l’ordre de la Division le 5 septembre).

Album R

Jumigny (Aisne), l’église (poste de secours), 9-31 août 1917, p.180

Album R

Jumigny (Aisne), l’église (poste de secours), 9-31 août 1917, p.181

-1er septembre cantonnement aux échelons à Serval (Aisne). Inhumation dans le cimetière municipal du M.P. Naulet.

-2 septembre embarquement en gare de Courville-Saint-Gilles (Aisne), départ  8h (7e batterie), 11h (8e batterie), 16h (9e batterie) en direction d’Hargicourt (Somme).

 

 voir la suite :

Introduction à la restitution du journal de marche de René Verney

VIII

 

Secteur de Saint-Quentin (2 septembre 1917- 17 janvier 1918)